Petit bruit dans la nuit

Pour clore cette semaine "frissons" (Quoi ? Vous ne l'aviez pas remarqué ?), voici un album petite enfance, le dernier de Sabine de Greef, que j'ai déjà testé en lecture avec des tout-petits. Non seulement c'est un régal à lire mais en plus leurs petites bouilles aux yeux arrondis, toutes en écoute, nous prouvent combien il est adapté.



Comme dans un de ses précédents albums qui fait partie de mon must-Qui dort ici ?-l'auteure invite le petit lecteur à une interaction toujours à la bonne distance.
Et de distance, il en est question dans cet album, de distance symbolique.

Une atmosphère de troncs blancs sur fond noir induit une profondeur propice à l'attente : que va-t-il se passer ?
Un petit bruit, symbolisé par trois petits traits rouges fait alors son apparition au loin. On l'entendrait presque...
Il s'agit d'un petit loup, de rouge vêtu, avec son petit doudou lapin, qui apparaît timidement.
Le petit lecteur est invité dans une interaction très bien amenée à le faire s'approcher. Ce qu'il fait, petit à petit.
Maintenant trop près, le petit loup se prend malencontreusement la page dans la tête, celle qu'on vient de tourner ! 
Au loin apparaît alors un petit personnage bleu. Sa maman loup vient le chercher. Il repart alors en sa compagnie, s'éloigne pour disparaître. La page redevient noire avec ses troncs blancs. Comme au début. Sauf que...la donne a changé : dans ce paysage, on sait maintenant ce qui peut surgir et revenir...
L'angoisse de l'inconnu se transforme en apaisement.

Qu'il est bien vu cet album ! Version livresque du jeu du coucou-caché, métaphore de la séparation, jeu dans l'espace et ses perspectives, il apporte tout un tas de signes à décrypter au petit lecteur, liés à des situations du quotidien : la peur de l'inconnu, la timidité face à ce qu'on ne connait pas ou peu. Pas de paroles des protagonistes de l'histoire, mais une interaction narrative entre le petit lecteur et le narrateur qui propose, guide et rassure dans un jeu de questions-réponses. Comme dans ce lien adulte/enfant de protecteur à protégé.

J'aime tout particulièrement cette approche qui laisse une grande marge de liberté. Nul besoin de savoir lire : tout est dit dans la scénographie et les couleurs. Une histoire qu'on peut s'approprier à différents niveaux de lecture.

Chapeau ! 
Ici, on adore !

Petit bruit dans la nuit
Sabine de Greef
Pastel

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La vache de la brique de lait

La loi du Phajaan

Colorado train