La loi du Phajaan

C'est plus qu'un roman que nous donne à lire Jean-François Chabas. C'est un véritable plaidoyer pour sauver les éléphants d'une torture ancestrale : le Phajaan.

Les éléphanteaux sont capturés très jeunes et leur esprit est brisé par des tortures physiques ignobles qui les font obéir par peur des représailles. Or, l'éléphant est un animal sociable, intelligent et très sensible.

Ce récit est celui de Kiet, jeune garçon thaïlandais, héritier d'une longue lignée de dresseurs d'éléphants. Selon la coutume, son père l'emmène en forêt pour capturer celui qui deviendra son éléphant, Sura. Il doit accomplir, du haut de ses 10 ans, cette tradition immuable qu'est le Phajaan.

Kiet se souvient 50 ans plus tard....de cette terrible capture, de son horreur, de son envie de fuir, de l'implacable serre de la tradition qui se referme sur lui alors que son cœur lui dit tout le contraire. Il se souvient de sa lâcheté mais aussi de son courage, et celui de Sura, quand il a fallu fuir et enfin vivre libres, malgré la pauvreté qu'induit une vie d'errance, loin des siens.

Ce récit est assez terrible à lire mais en même temps, il est salutaire. Le fait que Kiet le relate des années plus tard permet au lecteur de prendre de la distance car il comprend assez vite qu'il ne s'est pas totalement soumis, même s'il a beaucoup de remords, à la violence inutile de cette pratique.

La langue de l'auteur, comme un conteur, donne à ce récit une aura toute particulière, entre Kipling et Morpurgo.

Un roman documentaire très fort, qui nous en apprend beaucoup sur le sort ignoble réservé à ces grands animaux.

Une prise de conscience pour la cause des éléphants.
Un roman engagé pour la jeune génération sur la défense des animaux, chère à l'auteur.

Existe aussi en version numérique

La loi du Phajaan
Jean-François Chabas
Didier jeunesse

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La vache de la brique de lait

Petit bruit dans la nuit

Colorado train