De l'autre côté

A la mort de Vanessa dans un accident de voiture dans lequel Elina, jeune collégienne, et son père Jörgen sortent indemnes, c'est une vieille maison abandonnée dans la forêt qui va leur permettre de se reconstruire. On la dit maudite mais son charme va opérer comme un baume. Le père et la fille vont durant cette année se trouver, élaborer mille projets, revivre tout en pensant à ce que Vanessa aurait voulu. Ils vont y recueillir un jeune garçon au passé étrange. Un renard, fil rouge de l'histoire, hante les lieux de sa présence sauvage et énigmatique.

Un roman à la fin ouverte à laquelle je ne m'attendais pas du tout et puis je me suis laissée envahir par ce qu'elle laisse comme possible, en toute liberté.

Un roman hymne à la nature comme source de bien-être dans les choses simples du quotidien à accueillir comme cela vient.

De bien belles images  et des odeurs vous arrivent à cette lecture qui vous enveloppe dans une sorte de nostalgie qui va pourtant de l'avant.

Un roman très sensible qui oblige à écouter ses sensations, à suivre ses envies, à aller vers l'autre. Et à considérer que la mort fait partie de la vie et vice-versa. De l'autre côté.

Un roman qui laisse une empreinte de poésie et de douceur longtemps après l'avoir refermé...

De l'autre côté
Stefan Casta
Editions Thierry Magnier

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Arbre

La petite fille qui inventait des histoires

La princesse de l'aube

Ma grand-mère est une terreur

Les extraordinaires aventures du géant Atlas