Le vilain défaut

©Anne-Gaëlle Balpe

C'est un album enchâssé dans un coffret...
Soigné, parfait.
Sensible.

Quand on est né avec une différence, au début, ça ne se voit pas trop mais en grandissant, ça se voit davantage. Ce vilain défaut, comme les autres disent, finit par prendre bien trop de place et m'empêche de vivre au milieu des autres. J'ai bien essayé de faire avec, j'ai fait beaucoup d'effort, mais non, il est toujours là.
Jusqu'au jour où un énième spécialiste consulté débloque la situation par des paroles comme un baume : "Mais tout le monde a des défauts ! Moi-même, tiens, j'en ai eu un et j'ai bien eu du mal à le dompter" lui dit-il en substance. Et comme par magie, par cette parole délivrante, le défaut se fait plus petit et enfin je peux dire qui je suis vraiment.

J'ai beaucoup aimé l'approche de cet album tant dans le texte d'Anne-Gaëlle Balpe et les illustrations de Csil. Un texte qui dit les choses telles qu'un enfant pourrait les dire, dans son ressenti, dans ses émotions parfois difficiles. Un défaut là aussi représenté symboliquement par une pelote de fils emmêlés et par le jeu de transparence des calques qui arrivent à la fin pour exprimer la transformation de façon bien visible.

Une approche toute en délicatesse et sensibilité.


94ème album/100 pour le Challenge je lis aussi des albums 2016


Le vilain défaut
Anne-Gaëlle Balpe
Csil
Marmaille & Compagnie

Commentaires

  1. Un bijou... j'ai adoré cet album... Et j'aime tellement le trait de Csil...!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse