Le fils de l'ombre et de l'oiseau

Lui aussi sélectionné dans les Pépites du prochain Salon du livre et de la presse de Montreuil , je me suis dit qu'il était temps que je prenne le temps de le lire.

Ce n'est pourtant pas le genre de roman vers lequel je me tourne spontanément.
Une amie blogueuse posait cette question récemment : "Qu'un roman en appelle en nous à nos souvenirs, à notre expérience, à notre propre vécu, est-ce pour vous un des critères de qualité d'un bon roman ?".

Ce roman est excellent. Il m'a emportée de suite dans sa lumière et sa musique. 
Je me suis laissée divinement porter par son souffle aventureux et par sa force légendaire.

Ce roman est un conte extraordinaire, qui nous dit la puissance de nos rêves et qu'il faut coûte que coûte les réaliser, quel qu'en soit le prix.

Ce roman est un conte sur la loyauté. Envers soi et les autres.

Ce roman est un conte sur l'amour : l'amour maternel, filial, conjugal, animal.

Ce roman, c'est l'histoire de frères jumeaux, Elie et Elias, qui en 1916 au Chili, sont sur le point s'assouvir leur vengeance. Toute une nuit, ils attendent le réveil de Butch Cassidy, pour le tuer. Au nom de la mémoire de leur défunt père. Mais en attendant, ils nous content leur histoire et celle de leurs ancêtres, qui coule dans leurs veines. 

Et quelle histoire ! Une trame très dense qui demande de l'attention mais qui en même temps envoûte. Comme les personnages, le lecteur prend son envol au fil des pages et est transporté dans leur soif inassouvie d'ailleurs.

Un très grand roman signé Alex Cousseau, à la plume efficace et remarquablement aiguisée, une construction très maîtrisée, une intrigue très bien documentée,  des personnages à la personnalité bien trempée et un souffle héroïque qui rejoint la grande Histoire, notamment les débuts de l'aviation.

Il m'a fallu quelques jours pour me sortir de sa force.

Coup de cœur !

Existe aussi en version numérique

Le fils de l'ombre et de l'oiseau
Alex Cousseau
Le Rouergue
Collection DoAdo

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La loi du Phajaan

P'tite Pousse

La vache de la brique de lait

Colorado train