Happy end-La Marque

Un roman pas très épais mais qui en quelques pages sait parfaitement planter le décor mais surtout le ressenti des personnages : quand Tom, 17 ans, esprit d'enfant dans un corps d'adulte, rencontre Béa, sa voisine qui vient juste d'emménager avec son père en face, il sait que rien ne sera plus comme avant. Avec sa sensibilité à fleur de peau, il sent qu'il se passe des choses. Malgré sa peur panique, il va la sauver.

Anne Loyer aborde là la normalité et que rien n'est écrit d'avance : on ne peut pas mettre les gens dans des cases bien rangées juste pour se rassurer.  Juste pour pas que ça déborde. Tom, lui, se laisse submerger par ses émotions mais il essaie de les contrôler aussi pour le meilleur. Pour sa victoire à lui. Pour sauver Béa.

Un roman qu'on lit presque en apnée tant les sentiments qui affleurent vous prennent. Heureusement que le titre indique une fin qui finit bien !


Anne Loyer s'essaie au fantastique : un roman bien mené, avec des trouvailles cohérentes mais surtout des personnages à la psychologie bien fouillée.
La Marque c'est un monde dominé par la cité-oasis Kyos qui régule la distribution de l'eau. Tout autour, ce n'est que désert et soleil torride à cause du réchauffement climatique. Celles et ceux qui naissent avec une marque sur leur front peuvent espérer pouvoir entrer dans la cité à leur 15 ans. Sauf que certains se révoltent. Kyos ne serait-elle qu'un mirage aux alouettes ? Voire pire : une cité mensongère qui exploite ?
Je me suis laissée embarquer par cette histoire même si j'ai trouvé certains aspects assez prévisibles. Les personnages m'ont davantage convaincue. Et je préfère l'écriture de l'auteure dans un registre plus social. Mais, ça, c'est mon avis ! Les adolescent.es peuvent aisément s'identifier à cette intrigue et se reconnaître dans le trait de caractère des personnages, mais surtout apprendre à se méfier de la manipulation de tout pouvoir. Un sujet dans l'air du temps.

Anne Loyer
Happy End
Alice éditions
La Marque
Bulles de savon

Commentaires

  1. J'ai aimé Happy-end, me reste à découvrir cet autre univers avec La marque, je suis curieuse...!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Ribambelle

Tohu Bohu

Calpurnia et Travis

La famille cerise tome 3 : l'effet champignon