Alors je me suis mise à marcher-Et si jamais...

J'aime lire régulièrement des nouvelles : entrer dans des univers différents, faire fonctionner son imaginaire, découvrir des ressorts à chaque fois renouvelés, ça me repose !
En voici deux recueils récents que je viens de lire, différents, vous allez comprendre...


14 nouvelles.
14 portraits d'adolescents qui sont emportés bien malgré eux dans des situations pas toujours faciles à vivre, d'autres où ils s'en sortent finalement à leurs avantages, mais dans toutes, les adultes ne sont pas forcément ceux qu'on croit tant le lecteur est témoin de leurs petites lâchetés, et carrément de leurs faiblesses, voire de leur sans-gêne !

Des fins ouvertes, des fins terribles, des fins sans fin, des fins avec une lueur d'espoir : un vrai kaléidoscope de vie, toujours très bien écrit, sans états d'âme, on va là à l'essentiel.

Du coup, j'ai eu envie d'en relire certaines plus tard pour tester l'effet que ça me faisait. Pour certaines : froid dans le dos. Pour d'autres : le sourire aux lèvres, timide mais quand même. En tout cas, c'est bien vu. On en sort perplexe sur la nature humaine...

Alors je me suis mise à marcher
Kim Fupz Aakeson
La joie de lire 
Encrage



Dans un style très différent, voici un collectif de huit auteurs-et pas des moindres- qui se sont essayé à ré-écrire l'histoire.
Et si un petit grain de sable avait enrayé le cours des événements historiques tels qu'ils nous sont parvenus ?
Cela donne une expédition sur la lune bien différente, des poules qui ont des dents, l'obligation d'être sur les réseaux sociaux, une Révolution qui n'a pas existé, et si et si et si ....
L'exercice a ceci d'intéressant qu'il nous rappelle combien le tout ne tient à rien ou du moins à pas grand'chose...
J'ai beaucoup aimé découvrir des auteur(e)s que je connaissais moins-voire pas du tout-et d'en retrouver d'autres que j'apprécie.
L'intérêt réside aussi dans le fait que le procédé s'applique aussi bien au passé, au présent et à l'avenir. 
L'histoire, la petite et la grande, c'est nous qui l'écrivons et nous en sommes responsables.
De la gravité, de l'humour, de la réflexion.


Et si jamais...
8 nouvelles pour (ré)inventer l'histoire
Collectif
Thierry Magnier

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La petite fille qui inventait des histoires

Arbre

Ribambelle

La princesse de l'aube

Ma grand-mère est une terreur