Maisons-Maison

Voici un album fenêtre sur maison...
Un jour, Monsieur Maison, alors qu'il pleuvait et qu'il voulait du coup s'abriter, eut l'idée de construire la toute première maison, avec murs, fenêtres, portes et toit bien sûr !
Une invention tellement géniale que tout le monde s'y est mis et que de maison en maison, une ville de maisons a jailli, colorées, différentes, en hauteur, en largeur, avec balcons et cheminées. Un peu surpris, notre inventeur en fut finalement bien content mais rien ne vaut un bon parapluie quand il pleut et que du coup, on ne retrouve plus la sienne, de maison...

En jouant sur le singulier (maison) et le pluriel (maisons), Elisa Géhin joue sur le particulier et le collectif avec intelligence et à portée des plus jeunes. La maison est le symbole même de l'intime où chacun aime à se ressourcer mais un intime avec vue sur l'extérieur car rien ne vaut mieux que d'ouvrir la porte de sa propre maison pour se nourrir aussi de l'autre.

Dans un style enfantin d'illustrations, très coloré, géométrique et à la fois biscornu, cet album met en scène ce qui est souvent l'un des tout premiers motifs auxquels les enfants sachant tenir un crayon s'essaient : la maison. On y retrouve cet esprit.

Un album qui nous dit aussi l'importance que chacun puisse trouver sa place dans un des tout premiers besoins : avoir un toit.

Un album qui me rappelle dans son approche un autre album que j'ai beaucoup aimé : La lumière allumée.


65 ème album/100 pour le Challenge je lis aussi des albums 2016

Maisons-Maison
Elisa Géhin
Thierry Magnier

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les optimistes meurent en premier

Les petits amis de la nuit