Pages

samedi 13 février 2016

Pauline demoiselle des grands magasins

Oui, je sais, la couverture et le titre ne sont pas particulièrement attirants.
Et pourtant, ce roman vaut le détour. Et la couverture et le titre correspondent parfaitement au contenu.

Pauline (16 ans)  et ses deux jeunes sœurs, Lucille (14 ans) et Ninon (6 ans) sont contraintes de quitter leur Normandie natale. Leur marin de père est trop absent : de par son métier mais aussi depuis la mort de leur mère. 
Recueillies par un oncle et une tante qui attendent leur septième enfant, elles ne peuvent plus être une charge.
C'est donc le départ pour Paris, la recherche d'un emploi, la découverte de la vie parisienne et de sa transformation (nous sommes au temps des travaux du baron Haussmann). Pauline va faire carrière à l'Elégance parisienne, un magasin avant-gardiste aux techniques commerciales modernes. 
Mais les rouages de la réussite vont tourner lorsqu'elle devra aller au secours de sa plus jeune sœur. Prête à tous les sacrifices, même celui de refuser l'amour, elle doute un temps de son avenir. Mais la roue tourne dans ce siècle en pleine ébullition et elle saura s'imposer à force de ténacité, d'intelligence et de respect de ses convictions, même jusqu'à faire évoluer un peu la condition des femmes. 

Une bien belle surprise que ce roman ! 
Un style d'écriture complètement en accord avec l'époque, il montre parfaitement bien les conditions de travail difficiles, la concurrence commerciale acharnée, le sort des petites gens dévorés par la bonne fortune des uns, mais surtout il est lumineux dans ce destin incroyable de cette jeune fille très attachante.

On en verrait bien un téléfilm. En tous cas, j'ai bien envie de lire la suite, celle de Juliette, la mode au bout des doigts, personnage amie de Pauline, qui rêve de devenir styliste. Et quelque chose me dit qu'elle va y parvenir et que Pauline n'y sera pas étrangère...

Cependant, je ne sais pas si les jeunes gens lecteurs d'aujourd'hui vont être séduits par ce type d'histoire. Je me pose vraiment la question et j'ai envie de leur dire que ce serait bien dommage de passer à côté, car c'est le témoignage d'une époque qui est aussi le reflet de la nôtre.

Existe aussi en version numérique

Pauline, demoiselle des grands magasins
Gwénaële Barussaud
Fleurus

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...