Les aventures rocambolesques de l'oncle Migrelin

Un premier roman jeunesse de la grande Elzbieta, 80 ans, franchement, il ne fallait pas laisser passer !

Une couverture bien pétante, bien dans le mouvement. 

Et franchement, j'ai beaucoup aimé tant le fonds est surprenant de trouvailles et de surprises.

Il ne faut pas imaginer un roman au sens strict mais une recherche. 

Et en effet, le lecteur a vraiment le sentiment de fouiner lui aussi dans les archives de cet oncle Migrelin, découvertes des années plus tard par son neveu. Et il se trouve que ce Migrelin a vécu une bien drôle d'histoire en compagnie de sa grand-mère, toujours armée de sa canne, afin de faire rempart à son anniversaire, qui revient tous les ans, le bougre !

Et c'est parti pour un voyage à travers des lettres, des papiers, des articles de journaux, entrecoupés par les réflexions du neveu en train de découvrir cette énigme. 
Et ça fonctionne ! On y rencontre des êtres farfelus, des drôles de bêtes du règne animal, un trafic au zoo, un professeur médium. On part en Ecosse, en Chine et de tribulations en tribulations, l'énigme se résout, enfin presque, parce que la grand-mère reste quand même un brin mystérieuse !

C'est bourré d'inventivité, d'humour au second degré, de suspense, ce qui ravira les jeunes lecteurs avides de mystère. En plus, ça se lit tout seul ces 60 pages, parce que hein, les enfants d'aujourd'hui, c'est ce qu'ils aiment pour la plupart : une belle couverture, pas trop de pages, de l'aventure, du déjanté. 

Un roman qui renouvelle le genre, assurément.

Bravo grande dame !

Les aventures rocambolesques de l'Oncle Migrelin
Elzbieta
Le Rouergue

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse