Pages

vendredi 6 novembre 2015

Deux albums qui se jouent du livre...

Quand deux albums s'amusent à utiliser le livre comme support ludique et philosophique à la narration de leur histoire respective...


Dans Les amoureux du livre, il y a deux amoureux, CQFD : lui sur la page de gauche et elle sur la page de droite. Mais il y a aussi un problème : la reliure les empêche de se rencontrer, comme une frontière infranchissable ! Qu'à cela ne tienne, ils vivent leur vie chacun de leur côté avec dynamisme et bonne humeur. Mais à un moment donné, on a quand même envie de s'enlacer et de s'embrasser. Et si le lecteur les aidait en lisant le livre ?

Plein de petits détails à apprécier, de l'humour  et de l'amour à la pelle, et un grand éclat de rire à la fin, c'est ce qu'il vous attend à coup sûr en ouvrant et ...en fermant cet album !

Sophie l'a aussi beaucoup apprécié.


Dans Halte, on ne passe pas ! C'est un soldat campé à la frontière, symbolisée par la reliure du livre, et qui, sur ordre du Général, empêche toute velléité de passage. Une page de gauche qui finit par être pleine de monde en face d'une page de droite totalement vierge. Mais que va-t-il se passer quand des enfants vont laisser s'échapper leur ballon page de droite ? Le début de la révolution ?

C'est vraiment une belle idée que d'utiliser une caractéristique du livre comme symbole de la libre circulation ou non. Du coup, l'arbitraire de cette décision dictatoriale saute littéralement aux yeux du lecteur. Ajoutez à cela des dessins d'enfants qui renforcent cet effet de décalage. Un album qui invite donc à une réflexion sur le pouvoir absolu et la force de la masse qui fait front et fait avancer les choses grâce souvent à un élément déclencheur.
Une approche séduisante.

Deux albums de papier qui rendent le livre vivant entre les mains du lecteur. On a presque envie de les secouer...pour voir..

77 et 78émes albums pour le Challenge je lis aussi des albums 2015

Les amoureux du livre
Frédéric Clément
Balivernes éditions

Halte, on ne passe pas !
Isabel Minhos Martins
Illustrations de Bernardo Carvalho
Editions Notari
L'oiseau sur le rhino


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...