Lectures d'été # 13 : Ours et gouttes

©Méli-Mélo de livres
Le duo de "Bou et les 3 zours" (une merveille  !) revient avec cet album d'une infinie tendresse.

Dans les couleurs choisies.
Dans la délicatesse du texte qui suggère.
Dans le va-et-vient de l'histoire et des images qui se mêlent, se démêlent,  ce qui induit beaucoup de mouvement, comme si on jouait avec la petite fille.

On entre en effet de plain-pied dans ses jeux, avec ses joies, ses déconvenues, ses envies, ses trouvailles, sa joie de vivre, ses bouderies,...

Jouer aux gouttes et à la famille ours n'est pas de tout repos, surtout quand il se met à pleuvoir, qu'on tombe à l'eau ou dans la gadoue !

On se revoit enfant : "Et si on disait que...".

L'attrait de cet album tient dans sa simplicité et sa douceur : on entre dans l'imaginaire de cet enfant sans fracas en respectant sa bulle à elle.


Quant aux illustrations d'Ilya Green, j'y retrouve la même atmosphère que cet album réalisé avec Stéphane Servant "Le masque".

Un album très sonore aussi dans le texte d'Elsa Valentin : des sonorités inventées, des onomatopées, les paroles de la petit fille à elle-même, bref, du jeu aussi dans ce qui est donné à entendre, ce qui rend le tout très vivant.

Une très belle réussite signée Didier jeunesse, qui sort aujourd'hui en librairie.

Retrouvez l'avis de Céline dans le Tiroir à histoires

58/60 Challenge je lis aussi des albums 2015

Ours et gouttes
Elsa Valentin et Ilya Green
Didier jeunesse


Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Ribambelle

Tohu Bohu

Calpurnia et Travis

La famille cerise tome 3 : l'effet champignon