Qui fait bzz ? Sabine de Greef !

©Cot-Cot-Cot-Apps
Sabine de Greef est née en 1956. Elle vit et travaille en Belgique. A l'âge de 35 ans, elle a repris ses études pour devenir institutrice. C'est alors qu'elle s'est prise de passion pour la littérature enfantine et qu'elle s'est orientée vers une école d'illustration. Depuis, elle fait le bonheur des tout-petits.

Source Ricochet

Pour ma part, j'aime particulièrement un de ses derniers albums : Qui dort ici ?
Chroniqué LA


Elle est l'auteure de la toute nouvelle application éditée par la maison d'édition numérique belge COT-COT-COT APPS et elle a accepté de répondre à mes questions, ce dont je la remercie très sincèrement.


...BZZZZZZ....

Vous avez publié un certain nombre d'albums petite enfance. L'envie de réaliser une histoire numérique pour tout-petits est-elle venue de vous ou avez-vous été contactée par Odile Flament des éditions Cot-Cot-Cot Apps ?

J'avais été sollicitée comme illustratrice sur un projet de livre numérique qui a finalement avorté. A la suit de cet épisode, j'ai eu envie de réaliser ma propre histoire.
Alors que je ne suis pas du tout "branchée" numérique, je me suis bien laissée prendre au jeu, je suis contente qu'on soit venue me chercher.

La conception a -t-elle été différente pour vous ? Comment l'avez-vous abordée par rapport à votre travail habituel ?

Oui, très différente. Un livre-application est un livre qu'on lit sur tablette avec écran tactile, créer un artefact du livre papier n'a pas d'intérêt pour moi. J'ai donc pensé le récit autrement que si je l'avais fait sur des pages à tourner.
Je voulais une histoire qui se déroule grâce à  l'intervention de l'enfant : c'est en découvrant les personnages que l'histoire peut avancer.
Dans mes albums, j'aime inviter le lecteur à participer à l'histoire, alors sur la tablette, j' en ai bien profité. Ici, c'est l'enfant qui fait avancer l'histoire, pas moyen de continuer si on n'a pas trouvé.
Il fallait penser l'histoire en mouvement, avec le positionnement de chaque élément et leurs interactions au fur et à  mesure du déroulement, un joli casse-tête, une fameuse gymnastique cérébrale.
Et puis, il y a toute la dimension du son qui est absente du livre papier.
Même si les histoires de mes albums sont pensées en rythme, en musique, en intonations, ici sur la tablette on peut le faire concrètement.

Avez-vous été partie prenante de ce projet (collaboration technique, musicale,...). Que vous a-t-il apporté ?

C'est un travail d'équipe. Avec l'éditrice, le développeur et les personnes qui font le son (Clémentine pour la voix, Pierrot pour la musique, Phil pour le bruitage).
Le travail du développeur est énorme.
J'ai travaillé mes décors et personnages comme je le fais pour mes albums, un peu comme on le fait au théâtre:  je fabrique toutes les pièces du décor, puis je les assemble. Quand la scène est plantée, je fais entrer les personnages. Je les fabrique ou dessine en pièces détachées que j'assemble selon l'action qu'ils font.
J'ai donc donné au développeur toutes ces pièces détachées avec le descriptif de chaque tableau, du trajet de chacun avec les mouvements appropriés. Mon dieu, le pauvre, quel boulot!
La musique a été créée par un ami musicien, on lui a donné carte blanche en lui donnant des indications de styles de musique, mais il s'est laissé guider par l'histoire, son rythme et son ambiance. Là aussi, c'est le développeur qui a dû faire coller les bouts de musique avec les temps d'action.

Auriez-vous envie de retenter cette expérience ?

C'était une sacrée expérience, qui fait intervenir d'autres paramètres que ceux de la création d'un livre.  Tout autre chose.
Oui, j'aurais bien envie de retenter l'expérience, en faisant quelque chose de très différent, les possibilités sont infinies, on n'est qu'au début de l'aventure.

Plus globalement, quelle est votre approche du numérique jeunesse ?

Mon approche ? comme je le disais, je ne suis pas du tout branchée, je n'ai jamais eu la télé, je n'aime pas les écrans qui occupent tant mon adolescente et les gens en général, mais en tant d'auteure, je préfère accompagner le mouvement plutôt que lui résister. Le regarder avec ce qu'il peut offrir d'intéressant.
    Pour connaitre sa bibliographie




    Vous pouvez aussi gagner ces deux lots offerts par Cot-Cot-Cot Apps :
     un code promo et un kit de bricolage 
    en allant sur ce lien.



    Vendredi, la parole sera donnée à l'éditrice Odile Flament !

    Commentaires

    Ce que vous avez aimé sur le blog...

    Arbre

    La petite fille qui inventait des histoires

    La princesse de l'aube

    Ma grand-mère est une terreur

    Les extraordinaires aventures du géant Atlas