Pages

vendredi 10 juillet 2015

Qui fait bzz ? Odile Flament ! + Concours !




Aujourd'hui, la parole est donnée à ODILE FLAMENT, directrice de la maison d'édition numérique belge Cot-Cot-Cot apps.
Elle a accepté de répondre à mes questions au sujet de la sortie AUJOURD'HUI MEME de sa toute nouvelle application.



Cot-Cot-Cot apps est une toute jeune maison d'édition numérique belge qui s'est faite connaitre notamment par les applications "Les petits doigts appliqués", "La cuisine des Nutons" et "Bleu de toi" (finalisée dernièrement, bravo !). Tu peux nous en dire plus ?

Tout a commencé en 2012 grâce à Cécile Eyen qui nous a confié les planches de son projet “On Tient la Forme !”.  Notre tout premier livre applicatif a beaucoup évolué depuis sa version 1.0 – notamment sa page de navigation qui permet aux enfants ne sachant pas encore lire de se débrouiller sans l'aide d'un grand. Rétrospectivement, elle a plutôt bien veilli et contient en germe un début de réflexion sur la place de l'interactivité dans la narration. 

Les rencontres se sont succédées et notamment celles de Nadine Marchal de l'Espace Livre (Redu) et Muriel Limbosch du Wolf (Bruxelles) avec l'aide de qui nous avons organisé un concours d'illustration à l'origine du livre des nutons. La collaboration avec la lauréate, Ewa O'Neill, a été très agréable. 

L'application “Pour les petits doigts appliqués” devait d'abord être une fiche de coloriage pour illustrer un billet de notre blog sur les règles autour de la tablette. Le projet a évolué en une petite application-jeux après avoir rencontré Devi Mallal, une illustratrice australienne de passage dans la capitale.

La rencontre de Dominique Maes a, elle, été décisive et nous a permis d'affiner notre ligne éditoriale, de travailler sur les textures et de débuter une R&D sur ce que peut être la page de l'album numérique et l'interactivité narrative. Bleu de Toi est une formidable aventure – humaine, amicale avant d'être technologique. 

On reproche souvent au numérique de ne pas favoriser la compréhension des émotions et de transformer nos enfants en zombies lobotimisés... là, les émotions, les sentiments sont le sujet même du livre. Le fait de proposer de le lire “ensemble” – avec un adulte, un grand frère, une petite copine – était l'angle d'attaque parfait pour démystifier la tablette qui n'est ni un joujou, ni une nounou pour les petits chouX. 

Comment est né ce projet de création d'une nouvelle application ?

J'avais joint Sabine pour un autre projet qui heureusement ne s'est pas fait. Libérées, délivrées ♩ ♪ ♫, on a eu envie de continuer de collaborer toutes les deux. # Tabula Rasa – tablette rase # Notre choix s'est arrêté sur un projet de livre à rabats - forcément tactile ! 
©Sabine De Greef
Il me semble que c'est grâce à Julien Cirelli du Centre de Littérature de Jeunesse de Bruxelles que la rencontre avec Sabine De Greef a pu se faire. Je lui en suis très reconnaissante. 
Je me rends compte que je cite beaucoup de noms mais CotCot, c'est avant tout une histoire de rencontres, de relations humaines.

Combien de temps faut-il pour créer une application, de la genèse du projet à sa mise sur le marché ? 

J'ai entrepris de fouiller dans mes mails pour répondre à votre question ! On prend notre temps parce que se tromper de partenaires pourrait mettre fin à CotCot. Et puis, sans vouloir paraître présomptueuse, notre manière de fonctionner est proche de celle d'artisans orfèvres. 

Nous avons mis un peu plus de deux ans sans compter les six mois perdus sur le premier projet évoqué plus tôt - projet sur lequel, je précise, Sabine m'a fait collecter de vieilles chaussettes auprès de mes copines. Ma réputation de sérieux auprès de mon entourage n'est plus à faire  ;)))) 

Deux ans parce qu'on partait d'un chemin de fer. Tout le reste était encore à inventer et créer. 

Une fois le développement informatique plus avancé, on a pris le temps de tester l'application – dans un premier temps auprès de bibliothécaires et d'artistes lors d'une Matinée Numérique organisée au Centre de Littérature de Jeunesse de Bruxelles et pour finir auprès d'une classe de maternelle. 

La Bibliothèque de Laeken nous a aussi gentiment accueillis pour tester l'application auprès de jeunes enfants et de leurs parents lors d'un atelier numérique. C'était l'occasion de faire la fête en maquillant les enfants en petits chats dès leur arrivée. Coiffés d'oreilles de chat, ils étaient alors dans de bonnes dispositions pour découvrir l'histoire, jouer et bricoler un animal articulé. J'y ai notamment vu la maman du petit Ali lui lire l'application comme elle lui aurait probablement lu sa version papier, en lui posant des questions... on aura réussi notre pari lorsque les adultes, à l'instar des enfants, ne distingueront plus le médium sur lequel ils lisent. 

L'icône a été choisie par les petits chats de Laeken lors de l'atelier du 3 juin. Ils ont tous leur prénom sur le site et bientôt sur la page des crédits de l'appli... (2 prénoms nous manquaient encore lorsque nous avons déposé l'appli sur le store). 

Quelles difficultés avez-vous rencontré pour ce projet ?

Aucune ! Fingers in the nose, la petite appli toute bête... Sabine a cherché à rendre l'application simple tout en aiguisant la curiosité et l'esprit critique du petit lecteur. Elle aurait pu prendre la maxime d'Einstein à son compte : “tout doit être rendu aussi simple que possible mais pas plus simple”. On comprend alors tout de suite la complexité à atteindre cet objectif voire l'impossibilité. On risque à tout moment de se retrouver avec une application abêtissante comme c'est malheureusement souvent le cas. 
Du coup, nous avons rencontré quelques difficultés de natures différentes, parmi lesquelles  :

a) Des difficultés techniques pour capturer les illustrations de Sabine : Comment conserver cette impression d'épaisseur aux éléments en tissu ? 
Tous les éléments sont faits de tissu et papier. Nous avons donc investi dans un statif qui nous permet de prendre des photographies sous une bonne lumière et puis j'ai bricolé une petite boîte noire maison pour pouvoir scanner les nuages dont la texture et la couleur ne ressortaient pas très bien en photo. Je vous parle de l'abeille et de son tulle légèrement irrisé ??? euh, non, peut-être pas...

©Cot-Cot-Cot Apps
b) Des difficultés informatiques : Comment maîtriser un mille-calques et des animaux fort peu domestiques ?
Il faut imaginer que chaque élément est posé sur un calque qui lui est propre. Si on pose le chat sur un calque derrière celui d'une fleur parmi tout un buisson de fleurs... on le fait bouger, sortir la tête de ce buisson puis passer devant, au premier plan, pour se diriger vers l'écran suivant... vous me suivez ?? Ah non ? Je vous ai perdu entre la feuille B24 et la fleur 08...

Vue 3D depuis Xcode le logiciel de développement

L'animation des animaux a, elle, été d'une complexité terrible. On ne souhaitait pas faire de 2D ou 3D. Très rapidement, Sabine a opté pour le papier pour les pattes des animaux. Leur démarche restait toujours aussi complexe à reproduire. Il y a eu de nombreux va-et-vient entre Sabine et le développeur. Il n'y en a pas un qui se meut de la même façon. Vous pouvez observer la course du mouton et celle de la vache par ex... 
Et puis, que la SPA me pardonne... certains animaux ont été plus pénibles que d'autres... le chien, meilleur ami de l'homme... a été le pire ennemi du développeur. Quel fou rire lorsque nous avons testé l'appli avec Sabine et qu'au fur et à mesure des relances, nous avons réalisé que le chat et le chien perdaient un peu plus la tête. Littéralement ! 

©Cot-Cot-Cot Apps
    
  c) Last but not least, des difficultés narratives : que fait-on de l'entre-pages ?
Le format de la page – sorte de leporello déplié - et le scénario interactif ont exigé un soin accrû à la gestion de “l'entre-pages” que seule Sabine pouvait prendre en charge. Ainsi, la chute de l'histoire - que je ne peux pas dévoiler ici - a nécessité plusieurs itérations avant qu'elle ne soit compréhensible de tous. 
Le code ne peut pas tout résoudre, loin s'en faut. 


 Combien de personnes sont-elles mobilisées à sa réalisation ? 


Environ 8 personnes sans compter tous les petits chats qui ont testé notre appli !

  • Sabine De Greef : auteur-illustratrice, scénariste, barbier pour chats à l'occasion ;  
  • chez CotCotCot : deux personnes pour le travail de l'image et le développement informatique ;
  • Nathalie Licops qui nous a aidé à composer des ombres pas chinoises ;
  • Pierre Gevaert et Sylvain Boisvert dont on ne compte plus les instruments de musique utilisés pour enregistrer la B.O et pour qui les silences ont autant d'importance que les notes de musique ;
  • Philippe Hubot – alias Mr Bzz - pour la prise de son et le design sonore ;
  • et puis Clémentine, la voix française, qui a réalisé que le métier de comédien voix-off était exigeant. Une vraie pro ! 
©Cot-Cot-Cot Apps
                     
Si ce n'est pas indiscret, quel coût cela représente-t-il ? Et arrivez-vous à vivre de ce travail ?

Ah mais si, c'est indiscret ! De fait on n'a pas compté nos heures. Il faut imaginer le travail de création (recherche, découpe des éléments, composition de l'image, mise en scène), le travail de l'image (photographie et gratte-gratte sur Photoshop pour nettoyer le contour de chacun des éléments, préparation des fichiers et encodage de leur localisation), le développement informatique, les tests (en tout, 31 versions testées) sans compter la partie marketing / communication qui commence très en amont. 

Pour répondre à votre autre question, nous ne pouvons pas encore vivre de cette activité. Nous sommes toujours dans une phase d'investissement et puis nous avons développé une activité de services : animations et formations via notre site Numérique-Jeunesse.com. Le site a une fréquentation très élevée et nous avons déjà quelques formations programmées auprès du Service de Lecture Publique et du CLJBXL. Leur soutien nous est très précieux ! On sent un intérêt grandissant pour la littérature jeunesse numérique au fil des Matinées Numériques organisées grâce à Luc Battieuw.

Nous aimerions pouvoir inclure les librairies dans notre chaine de distribution mais pour l'instant rien ne le permet pour les applications et l'ePub3 n'est pas encore suffisamment souple ni universel. Les freins ne sont pas chez nous. 

 D'autres projets en cours ?

Pour la première fois, notre prochain projet part du texte. Nous avons approché un auteur – François David – qui nous a concocté un texte plein de poévie sur les relations entre petits-enfants et grands-parents. Nous sommes allés le pourchasser sur ses terres, dans le Cotentin, l'été dernier ! Le texte est magnifique. La réalité y est transformée à travers le prisme de l'enfant et de la grand-mère. On y voit la jeunesse des personnages, la plus jeune des deux n'étant pas forcément celle qu'on imagine. Elis Wilk nous accompagne dans l'aventure. Son style présente un côté surréaliste qui colle parfaitement à la situation dépeinte par François. La technique du collage (et ses interstices) est également très intéressante. 


Ce sera probablement un ePub3. Ce nouveau titre nous permettra alors de finaliser notre mue pour devenir CotCotCot Editions. 

...BZZ...

Un grand merci à Odile Flament pour toutes ces explications sur un travail créatif encore méconnu du grand public et longue vie à BZZ !


Vous pouvez suivre aussi son site Numérique jeunesse.

*******************

Le livre-application sort aujourd'hui sur l'Appstore au prix de 2,99€. 

Et n'oubliez pas ! Dernière chance de gagner ces deux lots offerts par Cot-Cot-Cot Apps :
 un code promo, deux badges et un kit de bricolage 
en allant sur ce lien.

Et pour ce dernier jour, il est possible de participer directement sur ce blog en commentaire en répondant à la question QUI FAIT BZZ ?
Vous avez jusque ce soir minuit, 
ouvert à la France métropolitaine et à la Belgique.
Tirage au sort demain.
FAITES LE BUZZ !!!!

1 commentaire:

  1. Bonjour,
    Votre métier est passionnant mais pas de tout repos, heureusement qu'il y a l'amitié et l'humour.
    Merci pour ce concours, je pense que ce sont l'abeille et Odile Flament qui font Bzz ... <3
    Bonne journée.
    Irène

    RépondreSupprimer

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...