La pyramide des besoins humains

Pour un premier roman, quelle claque !

Mettre en parallèle la vie d'un jeune ado fugueur, devenu SDF dans le Chinatown de Londres et un jeu de télé-réalité, avec la manipulation qu'il sous-entend, le vide des réseaux sociaux pourtant plein de monde à l'affût du dernier scoop, où chacun met en scène sa propre vie, ouaaah, il fallait le faire !

Je n'ai pas arrêté de corner les pages de ce roman tant certains passages sont d'une telle justesse dans ce parallèle.







Tout part de cette pyramide, celle de Maslow, qui classe les besoins humains en cinq catégories comme décrites ci-dessous.


Et donc de ce jeu de télé-réalité qui suscite immédiatement l'engouement et auquel Christopher, le héros de l'histoire, va participer, comme ça, sans grande conviction, plus pour tuer le temps et presque par hasard. Candidat : 12 778 sur 15000 inscrits. Le principe du jeu est de passer les différentes étapes de la pyramide, en postant sur son profil la preuve qu'on a bien rempli l'étape demandée. Le pseudo ChristopherScott54 va vite défrayer la chronique et arriver en finale.

L'auteure mêle avec brio le passé de Christopher et sa vie actuelle. Le lecteur renoue peu à peu les fils de son histoire personnelle d'une tristesse absolue. Car quand on vit dans la rue, après une fugue du domicile familial à 15 ans, la réalité a un autre visage : celle de l'alcool, de la drogue, du carton à même le sol dans la rue, la mendicité, la saleté, la perte de repères et la peur de mourir. 

Car ce qui est intéressant, c'est vraiment ce parallèle entre la fulgurance de son ascension virtuelle et celle de sa déchéance sociale réelle.
Comment un être qui n'a et qui n'est absolument plus rien peut-il parler de réalisation de soi ? Toute l'absurdité de la question réside dans ce décalage.

Une démonstration de la vacuité de nos vies, de la manipulation des médias et de notre soif de sensationnel,  qui pose le sujet de l'accomplissement de soi.

Un roman très fort mais qui aurait parfois mérité plus de profondeur même si la mise en abîme est assez vertigineuse dans ce qu'elle nous dit de notre perception des êtres et de la représentation de soi.

En tous cas, une auteure à suivre !

Une interview de l'auteure sur le site Lirado

Retrouvez l'avis de mon copinaute Nathan

La pyramide des besoins humains
Caroline Solé
Ecole des loisirs

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Lectures d'été #8 : T'arracher

Lectures d'été #9 : Une fille de...

Coup de cœur numérique #33 : Voixci Mes histoires musicales

Lectures d'été #2 : Baleine rouge

Naissance des cœurs de pierre