L'immeuble qui avait le vertige

Un immeuble qui a le vertige, ce n'est quand même pas commun ! Il s'appelle Hector, c'est le tout nouveau projet flambant neuf de la municipalité qui en fait son fer-de-lance du progrès social. Hannah vient d'y emménager avec sa famille et plein d'autres familles. Pourtant, elle n'aime pas trop les immeubles mais celui-ci a l'air bien comme il faut, très haut, très lumineux, très écologique. Mais très vite, c'est un peu la panique : l'immeuble tremble de tous ses murs par moments, sans raison apparente. Alors, on l'ausculte, on l'étudie, on le passe au peigne fin, même un exorciste s'en mêle mais rien n'y fait. 
C'est Hannah qui va trouver : Hector a le vertige ! Tout comme elle.  Avec son amie Louise, psychologue, elles vont tenter d'apaiser le malade en lui parlant en langue tuyau mais ce n'est pas encore assez. Alors, Hannah a une théorie, farfelue certes mais une théorie qui va devenir une réalité embarquant tous les voisins pour le plus grand bien d'Hector et de ses habitants.

Qu'il est chouette ce roman ! Plein de fantaisie, de poésie,  complètement irrationnel mais en même temps il pose les sujets de l'écoute et de la solidarité avec originalité.



Et s'il suffisait de prendre le temps d'écouter réellement l'autre dans ce qu'il tente de nous dire parfois de façon détournée ?

Et s'il suffisait de vouloir vraiment que les choses s'arrangent collectivement ?

L'auteure prend le temps qu'il faut de faire part de son idée, d'en dérouler le fil et finalement, on se dit pourquoi pas ? Une héroïne haute en couleur qui n'a pas froid aux yeux malgré sa timidité et qui ose faire part de son point de vue avec obstination, car son seul souci est de guérir Hector, auquel le lecteur s'attache également, comme s'il était une vraie personne. Tout comme elle, on se prend l'envie de le prendre dans ses bras pour le rassurer.

Une bien jolie façon aussi de renouveler l'approche urbanistique de nos villes, de faire un pied-de-nez aux hommes politiques et à leur souci de l'apparence, de célébrer l'envie de faire du bien à l'autre malgré les embûches et de trouver une issue collective joyeuse. 

A lire de toute urgence pour sa fraîcheur !

L'immeuble qui avait le vertige
Coline Pierré
Le Rouergue
Dacodac

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge