Méli-Noël # 18 : Il n' y avait jamais eu autant de neige à Noël

Un album qui dit l'attente.
Un album qui dit l'espoir.
Un album qui dit la déception.
Un album qui dit la joie des retrouvailles.

Quand les éléments naturels entravent momentanément les liens familiaux.

24 décembre.

Une fillette attend son cousin Martin dans la grande maison familiale.
Mais la neige tombée en abondance compromet l'arrivée du train.
Ce sera donc une soirée du 24 à attendre, déçue, de ne pas pouvoir mettre en oeuvre cette promesse que les deux enfants avaient rêvé le Noël précédent : veiller toute la nuit pour voir le Père Noël.

Mais au matin du 25, les larmes ravalées, un bonnet rouge trône sur le bonhomme de neige du jardin...Martin et sa famille sont enfin arrivés durant la nuit !

Un album magnifique, aux tons blanc et bleu,  à la mise en page originale, des petits tableaux juxtaposés côte à côte, des pleine pages, où on s'attarde, où le lecteur se trouve lui aussi plongé dans l'attente et vit comme s'il y était cette fête de Noël dans cette grande maison si accueillante. Des incursions en alternance entre le dehors et le dedans donnent à cet album une atmosphère particulière : cotonneuse, silencieuse, confortable, protectrice.

Un album qui rappelle aussi la force de la nature, la saison hivernale qui reprend ses droits (On l'oublie un peu ! Mais durant mon enfance, non...).

Un album intergénérationnel sur les joies et les peines de l'enfance, ces petits riens qui font le sel de la vie, ces petits riens si importants aux yeux d'un enfant, que le monde parait s'écrouler s'ils ne se réalisent pas...

Un album tendre, original et intimiste en écho aux souvenirs d'enfance.

Il n'y avait jamais eu autant de neige à Noël
86
Fabienne Burckel
Sarbacane

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse