Les sandales de Rama

Upendra vit à Katmandou au Népal. Il rêve de devenir guide de haute montagne comme son père. Pour l'instant, il vend des barbes à papa avec son ami Ajun au temple. Au détour du marché, il rencontre furtivement Satiya, ancienne Kumari, ces déesses vivantes de leur naissance à leur puberté. Apprenant son mariage forcé, il se met en tête de la sortir de là sans se douter que sa vie en sera totalement bouleversée.

Voici un roman assez exotique de Tristan Koegel dont j'avais beaucoup apprécié le précédant roman.

Cette fois, on change d'univers. Les paysages sont très bien décrits, les personnages attachants mais arriver à la page 100 sur 214 pages sans que l'intrigue soit réellement commencée, et bien ,j'ai arrêté ma lecture. Trop de lenteur, trop de longueurs avant que la véritable aventure ne débute. Pourtant, c'est très, très bien écrit et agréable à lire de ce point de vue-là. Peut-être me suis-je arrêtée trop tôt mais je n'ai pas envie de poursuivre cette histoire qui manque de ressort. Dommage sans doute...

Mais que mon avis ne vous dissuade pas de vous y plonger...Au contraire...La rencontre réussie d'un livre et de son lecteur relève tellement d'une alchimie mystérieuse.

Les sandales de Rama
Tristan Koëgel
Illustration de couverture de Rémi Courgeon
Didier jeunesse

Commentaires

  1. Le thème me tente... Peut-être me laisserai-je tentée si je le croise à la bibliothèque. En tous cas, j'apprécie l'honnêteté de ta critique.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les optimistes meurent en premier

Les petits amis de la nuit