La quête d'Ewilan

J'ai plongé dans Bottero cet été...

Une promesse faite à mes enfants qui, eux, l'ont déjà lu au moins, je ne sais plus, plein de fois. Je leur ai acheté les versions intégrales. Les plus jeunes s'y replongent encore avec délice.
Il y a eu aussi cet article d'une copinaute. Coalition ? 

Alors, j'ai plongé aussi...et c'est pas mal du tout !


Ewilan, c'est une quête initiatique. Celle d'une jeune fille, appelée Camille dans notre monde, adoptée et qui ne s'y sent pas à sa place. Elle y a pourtant un ami, Salim. Tous deux vont vivre une aventure incroyable dans l'autre monde, rencontrer des êtres extraordinaires : Edwin et Ellana. Des guerriers au sang-froid remarquable. Des créatures d'un autre âge aussi, sorties de l'imagination fertile de l'auteur. Ewilan va surtout apprendre qui elle est et va avoir en tête de retrouver ses parents. Mais avant, elle doit accomplir une mission de la plus haute importance, qui est ni plus ni moins de sauver le Royaume de Gwendalavir, en guerre...

On ne peut nier que cette épopée héroïque a ouvert le chemin de la littérature dite de "Fantasy" en France en 2006. Et je comprends fort bien que les adolescents puissent s'identifier aux héros si bien mis en scène par Pierre Bottero. De très belles valeurs défendues aussi : courage, solidarité, amitié, abnégation, droiture, loyauté. Une lecture très fluide aussi malgré le pavé que représente cette première trilogie.

Mais mon regard d'adulte est plus nuancé : la construction des chapitres est souvent similaire et suit le même schéma. Dans des paysages variés et si bien décrits qu'on les imagine, les héros sont sur la route, campent, font le point, combattent des méchants bien méchants, rejoignent la destination décidée et ça recommence...Les rouages de l'histoire une fois bien mis en place ne réservent du coup que peu de surprises. Néanmoins, une intrigue bien ficelée avec des passages aux très belles trouvailles. Je me suis surprise à avaler ces pages avec plaisir, moi qui ne suis pas particulièrement fan du genre.

Et quelle joie pour nos enfants de voir Papa Pépito lire "A comme Association" et Maman Pépita la première trilogie. Un été à marquer d'une pierre blanche !

Mais ce n'est pas fini...Il y a les autres...je vais tâcher d'aller au bout, d'été en été...

Cette trilogie existe aussi en bandes dessinées chez Glénat (deuxième tome à paraître en octobre prochain) et on a déjà le premier à a maison...Obligé ! :)

La quête d'Ewilan
Pierre Bottéro
Rageot
L'intégrale

Commentaires

  1. C'est vrai : il y a des chapitres voire même des tomes moins bons. Pour moi, les deux dernières trilogies, Le Pacte des Marchombres et L'Autre, sont les plus abouties. Ce qui est remarquable, une fois qu'on a parcouru l'ensemble de cette oeuvre, c'est de voir toutes les portes, toutes les ramifications entre les personnages, les univers... Du grand art ! Et encore de bels étés en perspective Pépita :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, j'imagine que l'ensemble de l'oeuvre donne une autre vision. C'est ce que me disent mes enfants et come toi, ils ont préféré les derniers tomes, surtout le pacte des marchombres.

      Supprimer
  2. je pense que tu as fait plaisir à plus d'un en lisant ces aventures...
    une bibliothécaire qui se fait conseiller... c'est important aussi ;-)

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse