Collection Premiers romans Actes sud junior

Qu'elles sont chouettes ces nouvelles jaquettes de cette collection de romans accessibles, aux histoires abouties, de quoi passer de bons moments de lecture !

J'en ai lu deux nouvellement paru :



Le premier, Lulu est vert de jalousie, est la suite de Lulu n'est pas superstitieux mais quand même. Je rassure : on peut lire les deux indépendamment, ce n'est pas gênant. On retrouve donc notre héros Lulu dans ce second tome pris dans le tourbillon de la jalousie. Pensez donc ! Son meilleur ami depuis toujours, celui qui sait tout de lui, le fameux Marcel, vient de tomber amoureux d'une...fille. Lulu est vert de rage, c'en est trop ! Le problème, c'est que cela va prendre une ampleur que les deux protagonistes n'avaient absolument pas prévu. Toute la classe s'en mêle et du coup, deux camps se forment. C'est la cata ! Puis tout à coup, Marcel disparait et là, Lulu s'en veut terriblement...

Voilà un bon petit roman mené tambour battant et qui aborde le vécu et le quotidien de ces enfants qui découvrent que la vie, c'est parfois bien compliqué, surtout si on se la complique tout seul ! Un personnage très attachant que ce Lulu, on se dit presque qu'on l'a déjà rencontré quelque part...C'est drôle, profond et plaisant à lire.




Le second (qu'en fait, j'ai lu en premier) Des trous au bout des doigts aborde le thème de la maladie : Paul voit sa vie changer du jour au lendemain quand il fait un malaise dans la cour de l'école. Le verdict tombe : il est diabétique. Commence alors le traitement quotidien contraignant (contrôler sa glycémie six fois par jour au bout de son doigt et gérer la pompe à insuline) et surtout le regard des autres qui change sur lui. Heureusement, il y a Arthur, un ami qu'il s'est fait à l'hôpital et Anaïs, une fille de sa classe, dont il est amoureux. Tous deux vont l'aider à lui faire accepter sa différence mais surtout à montrer aux autres qu'il est malgré tout le même Paul "qu'avant".

Gros coup de cœur pour celui-ci ! Un roman sensible et intelligent qui montre combien la maladie, si elle transforme le corps de façon invisible, transforme aussi les têtes. Paul étouffe du poids de cette nouvelle contrainte. Paul n'en peut plus d'être devenu une sorte de pestiféré. Il lui faut toute la force que lui insuffle Arthur, pourtant bien moins loti que lui et de son amie, pour surmonter ce qui aurait pu finalement devenir un handicap. La peur des adultes est aussi très bien abordée : sa maman et son institutrice le mettraient bien sous cloche ! Alors Paul se révolte puis vient l'apaisement et l'explication pédagogique salvatrice. Un roman émouvant à bien des égards.

Pour connaitre les autres titres de la collection, c'est ICI.

Lulu est vert de jalousie
Isabelle Péhourticq


Des trous au bout des doigts
Marion Achard

Actes Sud junior
Premiers romans

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse