L'oiseau de papier

Une petite fille nous fait part de sa passion pour le dessin. Normal pour son âge ! Jusqu'au jour où sa mamie lui donne, dit-elle, une feuille magique. La petite fille s'exaspère. Magique cette feuille ? Elle ne trouve pas et s'en va voir sa grand-mère qui lui montre son secret. Au tour de la petite d'entrer dans le jeu et d'ajouter de la poésie à la poésie...

Une bien belle histoire que voilà !

De la transmission entre générations mais pas que...
Une histoire sur la faculté d'émerveillement qu'une grand mère n'a manifestement pas perdu : elle va plus loin que sa petite fille et la fait entrer dans sa ronde imaginaire. Elles partagent alors un moment de complicité hors du monde en ayant cette capacité de voir au-delà de la réalité. Je n'en dis pas plus...

Les illustrations tout en rondeur et leurs couleurs pastel apportent une note de douceur et de tendresse à cette histoire pleine d'émotions, de magie et de poésie.

Un grand merci à l'auteure Ingrid Chabbert et aux éditions Alice jeunesse


Un oiseau de papier à plier 
"bizarrement comme-ci, bizarrement comme ça"...





Il compte (38/60) pour le challenge "Je lis aussi des albums" chez Hérisson


L'oiseau de papier
Ingrid Chabbert
Maud Roegiers 
Agrémenté des dessins de Lilou et d'Elyne
Alice jeunesse

Commentaires

  1. Ca fait plusieurs jours que je vois tourner celui-là. Je vais aller voir ça de plus près, je pense que je pourrais aimer, vu le thème :)
    Je débute à peine dans le blog jeunesse, donc je furète un peu partout et je regarde ce qui se fait.Passez faire un tour si l'envie vous prend, plus on est de fous plus on rit !
    Merci pour tous ces beaux coup de coeur !
    A bientôt,
    Mary

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ta visite et bonne continuation !

      Supprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les optimistes meurent en premier

Coup de cœur numérique #34 : Tip Tap mon imagier interactif