L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet

Ce film, sorti le 16 octobre en salle, est une adaptation de Jean-Pierre Jeunet du roman de Reif Larsen, du même nom.

T.S vit dans sa famille dans une ferme du Montana, dans des grands espaces à vous couper le souffle. Son père aurait voulu être un cow-boy, sa mère est entomologiste chevronnée. Rien ne semble les rapprocher. Et pourtant...Ils ont trois enfants : une grande fille adolescente qui ne rêve que de paillettes et de stars, au grand désespoir de sa mère, et des garçons jumeaux : notre petit héros et son frère Layton. Ils sont aussi différents que le sont leurs parents. Ils reproduisent en miniature leurs passions : Layton, petit cow-boy en herbe et T.S, scientifique dans l'âme. Mais un drame va ébranler la famille, dont T.S se sentira coupable. Il se sent incompris et mal-aimé au sein de sa propre famille. Aussi, quand le musée Smithsonian l'appelle pour lui annoncer qu'il a reçu le très prestigieux prix Baird pour son invention de la machine à mouvement perpétuel, le Graal de tout scientifique, il décide d'y aller lui-même : il traverse alors les Etats-Unis dans un train de marchandises pour aller à Washington DC recevoir son prix. Personne ne doute alors qu'il est un enfant de 10 ans. Il va être confronté à ses propres angoisses et au monde des adultes plus que déroutant...

C'est un film lent et beau : de magnifiques paysages, une traversée du pays grandiose mais qui prend une allure de chemin initiatique. C'est l'histoire avant tout d'un enfant très sensible, très intelligent mais dont il ne faut pas oublier qu'il reste un enfant, avec son imaginaire, avec son questionnement intime qui, s'il ne trouve pas de parole en face de lui, finit par apporter ses propres réponses, forcément tronquées, sur la réalité des choses. Et c'est source d'une grande souffrance.

Un film aussi qui caricature les médias et les institutions en général : la bêtise humaine dans toute sa splendeur dont se joue un enfant bien malgré lui.

Une bien belle histoire, aux allures de conte, qui nous dit que le plus important, c'est d'aimer et d'être aimé. Et surtout de se le dire souvent...



Merci à Carole pour cette découverte, elle comprendra pourquoi...

L'extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet
Jeunet Jean-Pierre

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La petite fille qui inventait des histoires

Arbre

Ribambelle

La princesse de l'aube

Ma grand-mère est une terreur