La rue des étoiles

C'est l'histoire de trois jeunes gens, Oskar, son petit frère et une copine, qui ne savent pas quoi faire :  alors ils se donnent rendez-vous Rue des étoiles, sur ce bout de mur, pour se donner l'illusion de constituer une bande. Ils observent les passants, discutent entre eux, se fâchent, se réconcilient...

 Je me suis pourtant accrochée à cette lecture, bien accrochée avec le sentiment que si je n'allais pas au bout, j'allais rater quelque chose. Mais j'ai capitulé à la centième page. Je n'ai pas pu continuer les cinquante pages restantes.

Pourtant, l'auteur est de renommée internationale, il a reçu un prix pour ce roman, a été plusieurs fois nominé au Prix Andersen. Mais non. Je n'ai pas compris la finalité de cette histoire. Il ne s'y passe rien ou pas grand chose. J'ai trouvé cela déprimant, j'ai eu la sensation physique d'être aspirée vers le bas par ces personnages qui ne savent pas ce qu'ils font là vraiment. Peut-être suis-je trop vieille pour ce type de lecture ou que l'ennui ne m'atteint plus ? Je n'y ai pas vu la poésie de ces moments de rencontre fugaces, ni l'humour annoncé comme tel...

Sinon, le titre me plait bien et j'avais plutôt envie de découvrir cet auteur que je ne connaissais que de nom.

Ce livre, je vais le faire passer à d'autres lecteurs...

On verra ce qu'ils en penseront...et peut-être me sentirais-je moins mal de l'avoir laissé tomber un soir de novembre.

La rue des étoiles
Bart Moeyaert
Le Rouergue
DoAdo

Commentaires

  1. J'ai été bout, c'est joli mais je reste aussi très déçu ...

    RépondreSupprimer
  2. bravo ! et ton avis me "rassure" en quelque sorte sur ma déception...

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les optimistes meurent en premier

Les petits amis de la nuit