Un jeune loup bien éduqué

Un jeune loup (et le mot a son importance !) a une terrible faim de loup (normal...) mais il a le truc en plus :
"Un jeune loup, à qui ses parents ont appris les bonnes manières, part chasser dans la forêt, seul, pour la première fois".

Il n'empêche, éduqué, il l'est : il rencontre et attrape plusieurs victimes successives qui font marcher la corde sensible de la politesse, le titille là où il faut, et au compère de repartir à chaque fois dans sa maison exaucer la dernière volonté de son repas, comme le lui ont enseigné ses parents.
ça le barbe, mais c'est comme ça. D'aucuns se seraient dit : mais au diable ! Tu es un loup ! et bien non !
Sauf que notre petit loup se fait avoir à chaque fois : sa victime en profite pour prendre la poudre d'escampette...Qu'à cela ne tienne, le jeune loup résiste, rester poli, c'est respecter son éducation !

Jusqu'à ce qu'il tombe sur un jeune garçon aussi poli que lui (si ce n'est plus...) et ça donne une fin truculente à souhait, prévisible à l'avant-dernière page...la politesse oui, mais jusqu'à un certain point ! Et puis, la faim excuse le reste non ?

Le tandem Jean Leroy et Matthieu Maudet fonctionne à merveille dans cet album qui aborde un sujet qui fâche et je me dis que ce n'est pas si souvent qu'il est traité avec autant d'humour.

La mise en page, entre album et BD, est remarquablement bien faite, elle sert très bien les va-et-vient successifs de ce jeune loup, exaspéré mais obéissant. La répétition des scènes met du coup en valeur la fin, prétexte à bien des discussions...sur la valeur de la parole donnée et les principes éducatifs.

Un album drôle et rythmé, pour les petits et pour les grands...car la politesse a souvent besoin qu'on se souvienne d'elle.

Un jeune loup bien éduqué
Jean Leroy et Matthieu Maudet
Ecole des loisirs

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les optimistes meurent en premier

Les petits amis de la nuit