Cupidon Power

Attention ! Lecture absolument jubilatoire ! Coup de cœur !

Ah ! les affres de l'amour !...

Le héros collégien de ce roman hilarant hérite d'un super pouvoir bien encombrant :  en transmettant le message d'amour d'un garçon à une fille et vice et versa, hop, ils tombent instantanément amoureux. Et parfois, le couple ainsi formé est bien improbable. Sauf que ça ne marche pas pour lui : "Mon pouvoir, je n'ai pas le droit d'en profiter moi-même pour que Célia Walkington, la plus belle fille du monde, me dise oui plutôt que non. C'est injuste, et c'est dur à supporter".

Notre apprenti Cupidon est heureusement bien entouré : son chien Tilby, son petit frère Milo, sa meilleure amie Dorothée qui le comprend mieux que personne, mais surtout Mme Yvonne, la voisine du quartier, toujours à sa fenêtre, un monument d'anthologie. A la faveur d'une mauvaise plaisanterie de voyous, elle va donner à notre Dieu de l'amour de nouvelles idées pour utiliser ce super super pouvoir. Attention ! ça décoiffe ! Et nous voilà embarqués dans une enquête pince sans rire aux multiples rebondissements, avec une pointe de fatalisme désabusé mais entièrement assumé.

Quel régal, mais alors quel régal que ce roman ! Dès les premières pages, on rit, on s'amuse, on se délecte du ton, du second degré à la pelle, c'est génial !

Et puis, derrière l'humour, des messages passent : le collège est loin d'être un monde de Bisounours, l'amour ça fait souffrir, le rejet blesse, les moqueries fusent, les petits arrangements se font sous le manteau, les mesquineries aussi, les bagarres éclatent, bref, une vraie société en miniature ! Et puis, ces liens intergénérationnels : c'est souvent plus facile de se confier à des tiers à cet âge qu'à ses propres parents. Voilà un garçon truculent (j'ai cherché : il n'est jamais nommé ou alors, j'ai loupé...) qui, de Cupidon passe quand même à Super-ado qui sauve Mme Yvonne ! Chapeau bas ! Et puis, on ne voit pas toujours que l'amour est là, à sa porte...Chut !

Une lecture indispensable pour aborder la rentrée avec décontraction...

Par contre, une petite réserve :  pourquoi dans la collection Médium (12-16 ans) ? En collection Neuf (9-12 ans), ça passe largement de mon point de vue ! D'ailleurs, chez nous, il est passé de mains en mains, et à sa lecture, à chaque fois, le sourire aux lèvres...(Je vous le disais ! Ah ! L'amouuuurrr !)...

Dépêchez-vous de vous faire du bien, ça ne fait pas de mal, ce roman sort aujourd'hui même.

Retrouvez l'avis de : Les lectures de Kik

Cupidon Power
Luc Blanvillain
Ecole des loisirs
Collection Médium

Ce roman compte (8) pour le Challenge 1% rentrée littéraire  du blog Délivrer des livres

  Avec ce titre, je participe aussi à :

 "Lire sous la contrainte" 8 ème session du blog D'un livre à l'autre

Commentaires

  1. ca donne envie ! Et c'est vrai que les romans de Luc Blanvillain sont plutôt rigolos, comme l'auteur lui même d'ailleurs !

    RépondreSupprimer
  2. Un livre indispensable? Je le retiens alors!
    Merci pour ta participation à mon challenge et bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  3. Je note ce titre pour ma fille , collégienne ;-)
    De cet auteur j'ai beaucoup apprécié "un amour de geek" (eh oui je lis les mêmes livres que ma fille)
    c'est pour comprendre quand elle fait des blagues avec ses copines ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. super ! ça devrait lui plaire...chez nous, c'est ma fille qui me les pique les bouquins :) et c(est très bien, dans un sens comme dans l'autre ! Bonne lecture à vous aussi !

      Supprimer
  4. Je viens de le lire, et même si j'ai apprécié aller jusqu'au bout, je ne suis pas aussi enthousiaste... Je n'ai pas atteint la jubilation, dommage pour moi...

    Quant à la collection, étant donné qu'il est question de courbes (de nuques seulement ?) sexy et de roulements de pelle à tour de bras (forcément, accepter de "sortir avec quelqu'un" c'est se retrouver instantanément transformé en baudroie abyssale mâle - la reproduction de ces animaux est fascinante), je ne suis pas étonnée que la cible visée ne soit pas des 9/10 ans.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Tohu Bohu

Calpurnia et Travis

Envole-moi

Escargots à gogo