Les Filouttinen

"J'avais été embarquée dans un monde si amusant et si libre que je ne voulais pas le voir s'effondrer..." (p. 175).

Liisa, 10 ans, est kidnappée sur la route des vacances sous les yeux de ses parents et de sa peste de grande sœur par la famille Filouttinen, des bandits de grand chemin sauce moderne. Il y a Hilda, la maman, conductrice chevronnée et un brin inconsciente (et c'est peu dire !), Kaarlo-le-Rude , le papa et chef de la bande, Marko-les-Crocs, l'ami de toujours, et les enfants : Helen, la surdouée de la famille, une adolescente au caractère guerrier et Erik, le jeune garçon, qui a bien du mal à faire sa place parmi ces énergumènes complètement déjantés. Il y a aussi Elina, la sœur du père, écrivain et qui va jouer le rôle de sa vie (bien plus que ses propres personnages de romans).  L'été, la Bande braque les voitures des vacanciers avec des techniques toutes personnelles à bord de leur camionnette à la déco très originale, dont l'objectif est de se ravitailler en nourriture et autres besoins. Ajoutons que les Filouttinen sont raides dingues de bonbons (ils feraient n'importe quoi pour s'en gaver ! et chacun a ses préférés) et qu'ils ne savent pas à quoi sert l'argent. Liisa va être embarquée dans une aventure hors du commun...y compris à cette grande Fête des bandits où tout va basculer...

Une lecture absolument indispensable pour vos vacances ! Je me suis régalée, c'est drôle, enjoué, plein de rebondissements, des situations rocambolesques, des personnages uniques. C'est totalement improbable mais c'est ça qui est génial ! 
C'est Liisa qui raconte ces moments passés auprès de cette famille vraiment pas comme les autres. Ils vont finir par vraiment s'attacher. La fin du roman est très touchante. La petite héroïne va grandir, s'affirmer parmi cette famille à des années lumière de la sienne. On le sait, c'est toujours mieux chez les autres pour les enfants ! Mais si cette histoire est avant tout humoristique, il y a aussi en filigrane un regard acerbe sur les relations familiales ainsi qu'une critique de la société de consommation que j'ai trouvé fort à-propos.

J'ai aussi apprécié dans ce roman finlandais la verve qu'on trouve aussi chez Fifi Brindacier d'Asrid Lindgren (Suède) et des romans des Moumines de Tove Jansson (Finlande).
Le même esprit de liberté et de fantaisie.

Une adaptation cinématographique est en cours de réalisation cet été en Finlande. Chouette !

Un roman d'aventures palpitant à lire dès 8 ans et plus !
Ne vous en privez pas cet été !

Retrouvez les avis de :
-Les lectures de Kik
-Le cahier de lecture de Nathan

Les Filouttinen
Siri kolu
Didier jeunesse

Commentaires

  1. Les Moumines sont de Finlande. Tove Jansson était Finlandaise, même si elle a écrit ses livres en suédois. Un 6% des Finlandais ont le suédois comme langue maternelle.

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les optimistes meurent en premier

Coup de cœur numérique #34 : Tip Tap mon imagier interactif