Western girl

On ne présente plus Anne Percin. Sa trilogie "Comment (bien)...." avec Maxime Mainard l'a propulsée au rang des auteurs pour ados incontournable.

Dans son nouveau roman, à l'écriture un peu différente, elle nous emmène dans l'Ouest américain au pays des chevaux et des grands espaces. Son héroïne, Elise, 16 ans, est passionnée de chevaux et de country. Seulement, en Bretagne, au milieu des ses copains de lycée, qui eux n'écoutent que du rap ou du r'n'b, évidemment, elle dénote. D'autant plus qu'elle est rousse. Tout pour plaire.

Mais le licenciement de sa mère va pour elle être l'occasion de vivre son rêve américain : ses parents lui offrent trois semaines dans le Middle West dans un ranch avec chevaux de races et entrainement à la clé. Une douzaine de jeunes partagent l'aventure avec elle, des parisiens snobs pleins aux as, à des années lumière de sa vie à elle. Les trois semaines de rêve vont prendre des allures de cauchemars pour la jeune fille entre préjugés, traitrises, jalousie amoureuse et humiliations. C'est JDB, le Journal De Bord d'Elise que nous donne à lire l'auteur.

Voici pour le décor et le fonds de cette histoire qui ne m'a pas du tout, mais alors pas du tout emballée , n'en déplaise aux avis encenseurs de la blogosphère et autres.
Déjà, le monde des chevaux, je n'accroche guère mais mon manque d'enthousiasme ne vient pas que de ça : ce bouquin est bourré de clichés ! De plus, l'auteur n'a absolument pas réussi à m'emporter sur ce rêve américain et on voit tout de suite arriver la fin. En gros, cette lecture m'a profondément ennuyée et j'ai eu beaucoup de mal à aller au bout.


Du coup, comme je n'avais pas lu le dernier tome de la fameuse trilogie, je m'y suis mise pour ne pas en rester là et... même constat : il n' y a pas vraiment d'histoire, juste des vannes d'ados qui au bout d'un moment ont le don de vous agacer au plus haut point, ainsi que ces notes de bas de page au pseudo-style genre "t'as vu , je t'interpelle, lecteur !", qu'on ne finit par ne plus lire car cela n'apporte rien. Le premier tome m'avait plu, le deuxième a commencé à me décevoir et le troisième, je ne l'ai pas fini. Mon fils de 15 ans, qui les a tous lu, est plus raide que moi : c'est de la télé-réalité en roman m'a t-il dit.


Désolée, mais non, ça ne passe pas ! 


Western girl
Comment devenir une rock star (ou pas)
Le Rouergue
Collection Doado

Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge