Silhouette

Autant j'ai été déçue par son dernier roman "Terrienne", autant ce recueil de nouvelles est une pure merveille !

Un genre qui convient parfaitement à cet auteur : d'ailleurs, il en convient lui-même sur son site

Une couverture magnifique, très suggestive, tactile même, et froide...
A l'image de ce qu'on y trouve à l'intérieur. 
Des histoires terribles aux chutes comme des lames de couteau, ça fait froid dans le dos...

Le recueil porte le titre de la première "Silhouette" : une silhouette, c'est un figurant au rôle un peu plus élaboré dans un film. Pauline, une jeune femme ordinaire, apprend par le journal que son acteur préféré va venir tourner près de chez elle. Pour rompre la routine de son quotidien, elle se lance. Elle se présente comme figurante et va finalement être retenue pour être la silhouette de son acteur fétiche. Elle va se retrouver dans un lit avec lui pour une seule scène où elle n'aura rien à dire. Mais quelque chose ne va pas : elle le pressent, elle va se sentir être un objet entre les mains de ces professionnels du cinéma, et pire même. La révélation lui en sera faite lors de la projection, en présence des sa famille, ses amis et ses collègues. Ce qui devait être une fête va devenir un cauchemar pour elle...

Les neuf autres histoires sont de la même veine : des destins balayés par l'absurdité de notre condition humaine. Des rencontres qu'on aurait pas dû faire, des regards échangés, des paroles dites, des jours comptés, de la vanité, de l'orgueil, du désespoir, du renoncement,...
Un point commun : la précarité de nos existences. 

Impossible de vous les relater toutes...mais j'ai particulièrement été secouée par certaines d'entre elles ("Case départ" : ce jeune ado et son chat enfermé, brrr !, "Ouessant" : une famille aux revenus très modestes à la plage pour la première fois, "Love" : l'expérience d'une jeune enseignante en Angleterre, re-brr !). Toutes ont leur univers bien glauque et cruel.

Quant à la dernière nouvelle, je l'ai relue deux fois, elle constitue à elle seule la chute des neuf autres, très troublante !
Fort, très fort, ce M. Mourlevat !

Continuez à nous enchanter ...
Vos lecteurs attendent votre prochain roman...
Mais prenez votre temps...



Pour jeunes adultes et adultes.




Silhouette
Jean-Claude Mourlevat
Galimmard
Scripto

Commentaires

  1. Terrienne se passait chez moi... difficile donc d'être déçue quand on connait la petite route... Celui ci est commandé !

    RépondreSupprimer
  2. oui, je comprends ! J'ai juste trouvé que le genre Science-fiction ne lui convenait pas. Son livre s'essoufflait en cours de lecture. Alors que Silhouette, pas du tout ! ça devrait vraiment te plaire.

    RépondreSupprimer
  3. Je l'ai acheté il y a une semaine ou deux après avoir lu un billet le présentant. Je pense que c'est le prochain livre que je vais lire.
    Tu as l'air enthousiaste.
    Bonne soirée;

    RépondreSupprimer
  4. Oui, il est très prenant. j'ai beaucoup apprécié. oh là là ! faut que je pense à ton challenge couleur !

    RépondreSupprimer
  5. Je viens de terminer ce recueil et je ne partage pas ton enthousiasme. J'ai aimé mais sans plus.
    Chacun a des goûts différents et des avis différents sur les lectures.

    RépondreSupprimer
  6. Comme les couleurs, tous les goûts sont dans la nature en matière de livres. Je suis une inconditionnelle de cet auteur et du genre. Tout s'explique.

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour le compliment Pépita, te le réciproque sans hésiter ;-) De plus, je constate avec plaisir que, comme souvent, on est du même avis ! Bises.

    RépondreSupprimer
  8. Coucou Pépita, je prolonge avec cette excellente lecture la rencontre de novembre dernier à tes côtés ! chronique plannifiée pour demain, et je rejoins ton avis !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

La petite fille qui inventait des histoires

Arbre

Ribambelle

La princesse de l'aube

Ma grand-mère est une terreur