La meilleure nuit de tous les temps et Les petites marées

Deux romans de Séverine Vidal qui valent vraiment le détour !


De tous les romans que j'ai lu en vacances (et il y en a eu beaucoup !), celui-ci est loin devant tant il m' a émue...
C'est une superbe histoire pleine de sensibilité, sans niaiseries ni clichés et une belle leçon pour les adultes !

Dès la première page, le ton est donné : "Quand on tombe amoureux, on tombe pour de vrai. Aimer, c'est s'écrouler dans les escaliers, c'est se fendre la cheville en deux, avoir l'os qui ressort et hurler à la mort en attendant les secours. Niveau douleur, c'est à peu près ça". C'est Raphaël qui parle. La première fois qui l'a vue, la nouvelle de 5ème à la rentrée, c'est l'effet que ça lui a fait. Colombe, elle s'appelle.
"Aïe love you" : leur histoire, belle comme un cœur, va s'épanouir en cachette avec de beaux moments, des dialogues percutants, jusqu'au moment où les deux tourtereaux vont vouloir la vivre pleinement (mais en tout bien tout honneur !) et là, les ennuis vont commencer...

J'ai beaucoup aimé la belle complicité de Raph avec son grand-frère, l'innocence très touchante mais aussi la maturité des deux amoureux. Les adultes, avec leurs craintes bien légitimes, vont avoir l'intelligence de se mettre peu à peu à leur portée et se rappeler leur propre enfance. 

"Quand on tombe amoureux, on tombe pas vraiment. On s'envole" : tel est le mot de la fin de Raphaël.
Un roman à conseiller dès 10 ans et adultes, ne surtout pas s'abstenir !

La meilleure nuit de tous les temps
Séverine Vidal
Le Rouergue
Dacodac 

 "Les petites marées" n'est pas du tout dans le même registre : Mona pensait en avoir fini avec la douleur de son premier amour. Elle a tout fait pour s'éloigner de Gaël, son ami d'enfance. Mais la mort de sa grand-mère change tout : elle retrouve Saint-Malo et c'est Gaël qui l'accueille. Elle va néanmoins faire front, se blinder du mieux possible et enfin comprendre. Le deuil de sa grand-mère tant aimée va lui permettre de faire celui de cet amour qu'elle sait maintenant impossible. Gaël n'est pas celui qu'elle croit, il aura fallu du temps à lui aussi pour avouer son secret. 

Un roman tout en pudeur sur les sentiments amoureux qui font déjà souffrir des adolescents comme des adultes. Quelle frontière entre amour et amitié ?

Une très belle lecture.




Le blog de l'auteur


Les petites marées
Séverine Vidal
Oskar jeunesse
Court-métrage

Commentaires

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Les petits amis de la nuit

Coup de cœur numérique #34 : Tip Tap mon imagier interactif