L'étrangleur du 15 août

Une nouvelle collection chez Oskar jeunesse "Court métrage" dont je viens de lire celui-ci et franchement, ça donne envie d'en lire d'autres !!!

Une forme très courte donc (48 pages) mais un petit roman dont on n'arrive plus à se détacher tellement l'histoire est prenante : je me suis même surprise à le lire debout ! Il y a des passages où l'effroi vous glace le sang...

Thomas vient de se casser la jambe (une bêtise !) et il ne pourra donc pas accompagner sa mère Juliette à son concert comme d'habitude. Sa maman s'inquiète un peu de le laisser seul à l'appartement pour le week-end du 15 août mais jouer est un plaisir auquel elle ne peut renoncer. Thomas la rassure, et puis il y a le portable !  Thomas se retrouve donc seul mais à peine commence-t-il à savourer cet état qu'il entend des cris dans la rue...Il va se retrouver témoin d'un meurtre sous sa fenêtre....Seulement, l'étrangleur l'a bien repéré et va revenir...

Le suspense monte crescendo, les personnages sont très bien campés, les scènes très bien décrites, bref on se croirait carrément à la place de Thomas ! Comme un ballon de baudruche que l'on gonfle, on sait qu'il va exploser mais quand ??? ...Jusqu'au dénouement final (que je ne dévoilerais pas, non mais !).

Un roman qui aborde aussi à sa façon l'engagement : Thomas ne se défile pas, il n'est pas un témoin passif. Une belle leçon de solidarité aussi.

Je vais le proposer au Prix de lecture et je pense qu'il a ses chances !

L'étrangleur du 15 août
Sandrine Beau
Oskar jeunesse
Collection Court-métrage

Commentaires

  1. Waouh Pépita... Merci !
    J'en suis toute émue ! Et ravie que mon Étrangleur vous ait emportée :)

    RépondreSupprimer
  2. Mais de rien !!! C'est normal de dire quand on aime !!!

    RépondreSupprimer
  3. J'ador se livre , il ma donner des frisson !!!! Je les fais passer a toute ma familles et il sont carrément le même avis .
    BRAVO !!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

16 nuances de première fois

Le jour de l'âge de raison

Jusqu'ici, tout va bien

Coup de cœur numérique #34 : Tip Tap mon imagier interactif

Les petits amis de la nuit