Un cargo pour Berlin

Un roman fort : Nour (Lumière en arabe), brillante élève, des parents pauvres, et un avenir qu'elle ne s'est pas choisie. 
Avec le soutien de Mme Bouraoui, directrice de l'école, elle va pouvoir poursuivre ses études en échange de services rendus chez elle et un salaire. Mais Nour se laisse envoûter par le bel Idriss, neveu de la directrice, qui finalement ne l'a jamais aimée, juste pour le plaisir des corps. Le piège se referme sur elle. Enceinte, elle devient la paria de la famille. Pour sauver l'honneur, elle est promise à un homme sur l'influence fanatique de son oncle, qu'elle déteste. La seule échappatoire à cette double humiliation : tenter de fuir vers l'Eldorado de l'Europe, avec Tariq, l'ami de toujours. Pour cela, elle devient le garçon Youness. Commence alors pour eux deux le long chemin de l'immigration...

La construction de ce roman est intelligemment menée : les chapitres alternent entre Nour et Youness. Ce va-et-vient permet de comprendre ce que laisse la jeune fille derrière elle et ce qu'elle est en train de devenir malgré elle. Cette expérience douloureuse la fait grandir mais elle reste amputée d'une partie d'elle-même : sa famille sacrifiée pour l'enfant à naître. Elle réalise avec maturité que la vie est faite de choix parfois douloureux mais qu'il faut avancer malgré tout. La survie des migrants est également abordée avec beaucoup de réalisme (ou du moins ce qu'on peut en "imaginer").

Un roman pour grands adolescents.

Un cargo pour Berlin
Fred Paronuzzi
Thierry Magnier

Commentaires

  1. Lu et dévoré grâce a ce post qui m'avait fait saliver.
    Merci !

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Votre p'tit avis, c'est ici...merci !

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge