Pages

dimanche 28 août 2011

Le Libérator

Voici une série pour ados qui tient bien ses promesses !

Le Libérator est la suite de "Le Worldshaker" : du roman mélangeant aventure et science-fiction à la Jules Verne.
On se laisse facilement emporter par Riff et Col dans leur soif de justice et d'égalité entre les hommes.

Dans le premier tome,  Colbert « Col » Porpentine, seize ans, est grisé par la nouvelle qui vient d'être annoncée : à sa majorité, il sera appelé à succéder à son grand-père, Sir Mormus, aux commandes du Worldshaker, le gigantesque navire-monde sur lequel il vit depuis toujours et qui parcourt terres comme mers. Mais le garçon ignore que sa vie va être bouleversée par l'irruption soudaine de la jeune Riff. Elle s'est échappée des cales du vaisseau et fait partie de la classe des Immondes, contrainte d'alimenter en charbon, sans relâche, les insatiables machines du Worldshaker. Avec son énergie et sa désarmante franchise, elle va ouvrir les yeux de l'adolescent sur les horreurs commises par cette société qu il croit connaître.
La révolution, qui gronde depuis les entrailles du vaisseau, est en marche...

Dans le second, on retrouve nos deux protagonistes dans le Libérator, le nouveau nom donné au mégalonef en honneur de la révolution. Cette fois, Col doute beaucoup de l'amour de Riff, emportée malgré elle dans les affres du pouvoir avec tout ce qu'il comporte de compromis et de trahison, surtout depuis l'arrivée de la jeune Lye, jeune fille entière et inflexible...Lui, sa famille et d'autres membres ayant décidé de rester (Ils sont appelés les Ramollis) subissent la haine grandissante des Immondes. Cette fois, la Révolution part à l'assaut des autres mégalonefs...
Une aventure palpitante, rondement menée, et une réflexion sur le totalitarisme dans ce  monde post-victorien. J'ai regretté seulement l'absence des croquis des mégalonefs comme dans le premier volume...

Un troisième tome en préparation ?

Biographie de l'auteur

Richard Harland est né en Angleterre, en 1947. Il a commencé à 11 ans à raconter des histoires à ses camarades d'école. Une fois adulte, il est parti enseigner en Australie, attendant un bon moment avant d être publié. Il est un des très grands romanciers australiens pour la jeunesse, mais n'avait jamais été publié en France auparavant.
Il raconte ses envies, ses passions et prodigue des conseils d'écriture sur son site:  http://www.richardharland.net/

Le Liberator
le Worldshaker
Richard Harland
Couvertures de Séverin Millet
Taduit de l'anglais par Valérie Le Plouhinec
Editions Hélium

jeudi 25 août 2011

Moustique

C'est la saison en ce moment...du moustique ! Mais là, il s'agit d'une pièce de théâtre jeunesse dont le héros s'appelle Moustique. Ce surnom, qu'il n'aime pas trop mais il s'y est habitué, lui vient de son papa à cause de ses gambettes comme des pattes de ...moustique ! Après tout, pourquoi pas ? Mais ce petit bonhomme a une autre particularité, bien plus intéressante : il se pose un tas de questions sur le monde, très métaphysiques et de vraies questions à son papa, sa maman, sa grande sœur. Il nous dit p.75 (!) que "c'est parce que j'ai pas les réponses, et comme mon père lui ne se pose jamais de questions, moi je me dis que c'est parce qu'il a toutes les réponses. Donc moi je lui pose mes questions". La logique enfantine dans toute sa splendeur. Moustique a aussi des discussions très philosophiques avec copain Nicolas et un jour, il rencontre Crevette, une fillette de son âge...
Bref, c'est frais, drôle, profond et poétique. Un petit bijou.

Moustique
Fabien Arca
Théâtre jeunesse







dimanche 21 août 2011

Métamorphose en bord de ciel

Après La mécanique du coeur, voici le nouveau roman de Mathias Malzieu, chanteur de rock du groupe Dionysos.
Métamorphose en bord de ciel relate le destin bien singulier de Tom "Hématome" Cloudman, le plus mauvais cascadeur de tous les temps, tel qu'il se définit lui-même. Mais il est d'abord un clown itinérant qui s'accroche à son plus beau rêve : voler. Les oiseaux le fascinent. La maladie va vite le rattraper et le clouer à l'hôpital. Une tumeur au dos, "la betterave" comme il la nomme, va être son prochain combat ! et quelle lutte ! Malgré le désespoir et la douleur, il va s'accrocher à son rêve de voler...Le destin va mettre sur son chemin une jolie doctoresse, à la double vie...

Ce récit est plutôt un "conte" pour adultes rempli de métaphores. L'écriture est très poétique et belle. Beaucoup d'humour aussi malgré les thèmes abordés (le cancer et la mort). Cependant, je n'ai pas été transcendée par ce récit. Je reste sur ma faim. Il en fait un peu trop l'auteur, non ?

J'ai pourtant eu la chance de le lire dans la version limitée (avec du beau papier ! c'est très agréable !) qui regroupe une trentaine d'images par des artistes de grand talent. La couverture illustrée par Nicolleta Ceccoli donne déjà un bel aperçu. Mais certaines illustrations m'ont mises mal à l'aise et je n'arrive même pas à dire pourquoi...


Image © Benjamin Lacombe
Birds, 2011
32 x 40 cm
Gouache & huiles sur papier
Métamorphose en bord de ciel
Mathias Malzieu
Couverture illustrée par Nicoletta Ceccoli
Flammarion

vendredi 19 août 2011

Princesse Histamine

Erik Orsenna est un touche à tout...il écrit maintenant aussi pour la jeunesse. 
Disons que c'est tentant à ouvrir...

Quatrième de couverture :
« Bonjour, je m’appelle Histamine et j’ai onze ans. On dit que je suis très belle, c’est incontestable : nez parfait, dents pointues, sourire ravageur, je ne vous parle pas de mes ongles… On dit aussi que je suis insupportable. Là, je proteste ! Je ne suis insupportable que parce que je ne supporte pas ce qui n’est PAS supportable : les gens qui sentent mauvais, les gens qui mentent, les gens trop tristes, les ennemis de la liberté, les trop heureux pour oser quoi que ce soit. Quand on est comme moi, la vie, bien sûr, n’est pas simple. Mais dans cette bataille quotidienne, j’ai des alliés : Suzanne, ma grand-mère (une princesse, comme moi), Isabelle, un médecin allergologue bien décidé à ne pas se laisser marcher sur les pieds, Marie-Martine Gérard, une conseillère d’orientation (très) naïve mais efficace, un aristocrate éleveur de hérissons, etc.
Et vous voulez savoir pourquoi je m’appelle Histamine ? Demandez à votre médecin. Histamine est une substance qui a des relations avec l’allergie, et comme je suis allergique à tout, sauf à l’amour et au rêve…
Ce livre est le premier tome de mes mémoires. Même à onze ans, quand on a une vie riche, il, y a déjà beaucoup à raconter. Et quand on voit les projets pour mes années prochaines… Vous n’allez pas être déçus en 2011, 2012, 2013, 2014…" .

Pas mal comme premier roman pour un public dès 9 ans. Mais je n'ai pas été particulièrement emballée...C'est drôle, loufoque, inattendu, certes...mais à plusieurs reprises, j'ai craint des dérapages "vulgaires". C'est aussi un livre pour adultes car il faut souvent lire entre les lignes, notamment des petits messages sur la société actuelle.
Ce qui est sûr, c'est que cette histoire est très originale ! Les illustrations d'Adrienne Barman sont absolument pile poil ! C'est presque un livre-jeu ! 

La couverture fait penser aussi à un livre de chez Rue du monde....à s'y méprendre !

Princesse Histamine
Erik Orsenna
Illustré par Adrienne Barman
Stock
 

jeudi 18 août 2011

Nouveaux B.A.S.I.C.S

Voici une nouvelle collection de livres de cuisine très réussie que je viens de découvrir pendant mes congés d'été aux Editions La Martinière dans la série "Atelier Saveurs" :  les nouveaux B.A.S.I.C.S.

Sept titres sortis depuis septembre 2010 : Les folles tartes, Les goûters des gourmands, Wok à tout faire, Fait maison, Clafoutis maison, Les légumes en folie, Bluffantes blanquettes. Deux titres vont rejoindre la troupe en septembre prochain : Lunch box autour du monde et Cuisine fusion.

Pour ma part, j'ai testé le "Fait maison" de Catherine Madani : des recettes simples et savoureuses, en version salée et sucrée avec des conseils judicieux. J'ai aimé retrouver le goût des choses faites avec amour comme chez ma grand-mère, avec des ingrédients de tous les jours. Des recettes traditionnelles mais aussi plus originales. Comme dans beaucoup de livres de cuisine d'aujourd'hui, les photos mettent en valeur les réalisations culinaires. Mais ça fleure bon la bonne cuisine, toute simple mais souvent la meilleure.

Voilà une suggestion d'acquisitions à faire pour la Médiathèque ou tout simplement à offrir aux copines !


Nouveaux B.A.S.I.C.S
Collection Atelier saveurs
Editions La Martinière

mercredi 17 août 2011

Boum !

GENIAL ! Ce roman jeunesse est absolument inclassable. Il a été remanié : "Ce roman est paru en 1992 sous le titre Gridzbi Spudvetch !. On n'a pas idée d'un titre pareil ! Personne ne savait le prononcer. Et personne ne pouvait savoir ce que ça voulait dire, à moins d'avoir lu l'histoire". Les témoignages de lecteurs ayant aimé le livre ainsi que la pression de son éditeur ont fini de convaincre Mark Haddon (c'est l'auteur de cette petite merveille) de le retravailler.

Et voici le résultat ! Un roman désopilant, à l'humour so british et à l'intrigue complètement hilarante ! La quatrième de couverture donne un simple indice : "Et si les profs cachaient un secret extraordinaire ?". 

Jimbo et Charlie vont en effet découvrir ce secret bien gardé et vont vivre une aventure qu'ils ne sont pas près d'oublier et pourtant....Spudvetch !

Si je vous dis que Mark Haddon est aussi l'auteur de "Le bizarre incident du chien pendant la nuit" (2005), vous comprendrez, c'est de la même veine !
 

Biographie de l'auteur

Mark Haddon a écrit et illustré de nombreux livres pour enfants. Il est également l'auteur de scénarios pour la télévision et le cinéma. Le bizarre incident du chien pendant la nuit, son premier roman, a connu un succès retentissant et immédiat en Grande-Bretagne, puis dans le monde entier. Il a valu à son auteur de remporter le prestigieux Whitbread Prize en 2003, et ses droits ont été acquis par Brad Pitt en vue d'une adaptation cinématographique. Mark Haddon vit à Oxford avec sa femme et leurs deux enfants. 

Boum !
Mark Haddon
Pocket jeunesse

Roman à partir de 9 ans


mardi 16 août 2011

The Agency : Le crime de l'horloge

DE-CE-VANT !!! J'attendais la suite du "Pendentif de jade" avec impatience...Il y avait longtemps que j'avais eu autant de mal à terminer une série ! Pourtant, le premier tome tenait toutes ses promesses : une vraie intrigue, des personnages bien campés, un mélange un peu à la Dickens mais revisité. Le second s'étend en longueur, il n'y a pas vraiment d'histoire ou alors l'auteur fait semblant de tirer quelques maigres ficelles, les personnages sont fadasses et la fin est terriblement convenue ! Je n'ai même pas envie de vous en faire un résumé tellement c'est mièvre. Je suis allée au bout en prenant de l'oxygène parmi d'autres lectures, c'est dire ! J'espérais un déclic dans l'histoire mais au contraire, elle coule au fur et à mesure des pages. Le pire, c'est que j'ai l'impression qu'il y aura un troisième volume....

Dommage ! Pour une fois qu'une série pour ados semblait sortir des sentiers battus....

The Agency
Le crime de l'horloge suite de Le pendentif de jade
Y.S Lee
Nathan

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...