Le Ginkgo : le plus vieil arbre du monde

Pour en avoir deux à la maison (un qui a 16 ans et l'autre 5 ans), je partage la fascination pour cet arbre hors du commun, très original et très résistant.

Alain Serres, aux éditions Rue du monde, vient de consacrer un superbe documentaire à cet arbre millénaire dans la collection "Grands portraits". 




Quatrième de couverture : Le ginkgo a résisté au temps et à tous les cataclysmes. Il ne craint ni les radiations nucléaires ni la pollution des villes. Et ses feuilles, qui prennent en automne la couleur de l'or, dessinent des petits éventails inspirant bien des artistes...
Voici la fabuleuse histoire de l'arbre qui, depuis des millénaires, fascine les humains.

Le ginkgo est le seul arbre à avoir survécu à la bombe atomique d'Hiroshima ainsi qu'au tremblement de terre et tsunami de Sendaï. On l'appelle aussi l'arbre aux mille écus.
La première partie de ce livre nous raconte son histoire et la fin présente une partie documentaire.

Je vous cite la page 17 : "Une feuille presque en coeur, presque en éventail. Une feuille divisée en deux qui n'en forme qu'une, vert tendre en été, dorée en automne. Le Ginkgo biloba semble réunir l'instant présent et l'éternité, la douceur de la lune et la vigueur du soleil".
Si vous en avez l'occasion : allez à Strasbourg, place de la République, de magnifiques ginkgos vous offriront leur ombre. La nuit, avec l'éclairage, c'est magique !

Le Ginkgo : le plus vieil arbre du monde
Alain Serres 
Illustré par Zaü
Rue du monde
Collection Grands portraits


Commentaires

Ce que vous avez aimé sur le blog...

Coup de cœur numérique #32 : Application Les incos

Mon top 5 du moment en littérature jeunesse

Lectures de vacances #1 : London Panic !

La danse du swap d'été !

Lectures de vacances #2 : Baleine rouge